Vous êtes ici : Neoxys » Référencement naturel » Concours SEO » Le ouistiti est dans la place : la coupe du monde des animaux

Le ouistiti est dans la place : la coupe du monde des animaux


ouistiti dans la place

Entrée en lice des ouistitis

La coupe du monde des animaux a commencé. Les Ouistitis sont dans la place ont hérité d’un tirage plutôt difficile : les Girafes dans ta face et les Paresseux pas lépreux. Premier match face aux girafes, ces dernières sont réputées pour être imbattables dans les duels aériens et affichant une rigueur de marbre en défense. Mais ces demoiselles ont aussi leur point faible : elles sont lentes. Les deux équipes se séparent sur un score nul et vierge à l’issue de la première mi-temps. Alors qu’on se dirige vers un match nul, les ouistitis vont trouver la faille. Le capitaine, bien servi par son milieu droit, déborde sur la droite, dribble une girafe, deux girafes, revient dans la surface et frappe avec précision dans le but. 1-0, tous les ouistitis du stade laissent exploser leur joie.

Après une victoire plutôt méritée sur l’ensemble de la rencontre face aux élégants longs cous des girafes, les Ouistitis sont dans la place rencontrent les Paresseux pas lépreux. Si la rapidité et la lucidité des ouistitis leur ont permis d’arracher leur première victoire, ces qualités sont cependant moins évidentes face aux paresseux. Le match est plus ouvert. Les ouistitis ouvrent la marque sur pénalty mais sont vite rejoints par les paresseux, qui marquent deux fois en deux minutes. Les ouistitis, comme dans le premier match, vont réussir à marquer dans les arrêts de jeu, à la 93e minute et au bout du suspens. Score final : 2-2.

Phase finale, et montée en puissance des macaques

Les ouistitis termineront finalement premiers de leur poule avec 7 points, se qualifiant ainsi pour les demis-finales. Le match les oppose alors aux Hyènes t’es pas zen. Les hyènes sont réputées pour être abjectes sur le terrain, n’hésitant pas à faire les mortes au moindre contact et à donner des coups de dents quand l’arbitre lion regarde ailleurs. Les 22 acteurs entrent sur le terrain pour le premier match en direct des demis-finales. Les ouistitis, très concentrés, affichent une mine déterminée. Le coup d’envoi est donné. Au bout de seulement 5 minutes de jeu, pénalty pour les hyènes ! La faute est totalement imaginaire, la hyène fait 4 tours sur le sol, langue pendante et yeux exorbités après un faux contact avec un ouistiti défenseur qui a fait mine de tacler pour prendre le ballon. Stupeur dans le stade. L’arbitre a marché dans le jeu de la hyène et c’est la hyène n° 10 qui transforme le pénalty. 1-0 !

Les ouistitis n’ont pas dit leur dernier mot, les actions de jeu collectives se multiplient, le jeu en une touche de balle se met en place, le spectacle offert par les singes est tout simplement splendide. C’est Messistiti qui vient finalement crucifier le gardien hyène sur une magnifique frappe chirurgicale de l’entrée de la surface. 1-1 à la mi-temps. Dans la seconde mi-temps, le jeu est plus engagé, ces malignes de hyènes multiplient les fautes. Carton jaune et carton rouge pour une hyène ! Évoluant à 10, les hyènes vont finalement succomber aux assauts des ouistitis, qui marqueront deux fois de plus et se qualifieront pour la finale de la coupe du monde sur le score final de 3-1.

La finale : le ouistiti est dans la place!!!

En finale, les Ouistitis sont dans la place sont opposés aux Éléphants vraiment feignants. Ces derniers profitent avant tout de leur physionomie pour remporter leurs matchs et n’ont pas eu vraiment à forcer leur talent. Leur point fort : leur gardien qui occupe les 3/4 du but. Leur point faible : leur lenteur et leur paresse parfois désobligeante pour l’adversaire. Dans un stade rempli à ras bord, les ouistitis et les éléphants entrent en scène pour la 13e finale de la coupe du monde.

Messistiti frappe des boulets de canon aux 12e et 16e minutes. Rien n’y fait, le gardien et capitaine des éléphants bloque deux fois le tir. Personne ne trouve le moyen de marquer un but, et si les éléphants montrent des intentions plus offensives que lors du début du tournoi, ils ne s’avèrent pour autant pas dangereux. 0-0, on prolonge de 30 minutes. Puis, c’est le drame. Un éléphant écrase un ouistiti sans faire exprès. Carton rouge, les équipes se retrouvent à 10 contre 10, le ouistiti étant K.O pour le moment. Malgré ce triste incident, il n’y a toujours pas de but. On arrive aux tirs aux buts. Le gardien ouistiti arrête tout et c’est le héros Messistiti qui va délivrer les siens sur le dernier tir au but.
Les ouistitis remportent la coupe du monde !

 

Source de l’image : http://www.wizztiti.fr/

Article à but humoristique dans le cadre du concours SEO Textmaster pour le ouistiti est dans la place. Vous avez aimé cet article? Vous-as t’il faite rire? Dites-le :)


A propos de l'auteur : Neoxys

Jérémie NEUBAUER travaille en tant que chef de projet SEO dans une agence de référencement depuis 2007. C'est en véritable passionné qu'il tient ce web blog et fait une veille quotidienne pour se tenir informé des évolutions et news de la sphère du référencement.

Contactez-moi

Réactions sur l'article (7 commentaires)

Laisser un commentaire >>

  1. J’ai regardé la finale en live, c’était extraordinaire ! Le carton rouge était totalement mérité, d’autant plus que le petit ouistiti écrasé s’en sort avec une triple fracture qui l’éloignera des terrains pour de nombreux mois. Espérons qu’il pourra retrouver les terrains un de ces jours.

  2. Julien from le ouistiti est dans la place dit :

    Mouais tu parles ! Il y avait simulation sur cette action de la part du ouistiti, les hyènes avaient parfaitement joué le ballon.. Il faut vraiment mettre en place un arbitrage vidéo dans le championnat animal français parce que là ce n’est plus possible..!

  3. J’adore le texte, Vive Messistiti !!!

  4. lionel from chef de projet web dit :

    Bonjour Jérémie,

    Merci pour ce billet très agréable à lire. En ce moment, il y a des ouistiti partout mais ceux de l’article sont plutôt originaux.

    amicalement

  5. BeTrash dit :

    Quand même, l’aspect le plus sympa du concours, en dehors de ceux qui ont trait à notre travail de référenceurs, c’est quand même de pouvoir lire des textes fendards.
    Allez, pas de concours pour moi, mais j’ouvre mon blog aux liens sur Le Ouistiti est dans la place : http://www.betrashseo.com/le-oustiti-est-dans-la-place/
    A très vite !

  6. Jonas Rognon from référencement naturel dit :

    Je ne connaissais pas ce concours mais je suis assez fan. Un grand bravo pour cette production littéraire !

  7. Mat from Ouistiti dans la place dit :

    Oui TextMaster a bien réussi son coup de pub avec ce concours « Le Ouistiti est dans la place » qui commence à rameuter de plus en plus de monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>